Un parent peut-il faire un rachat de crédits avec son enfant ?

14 septembre 2018 Aucun commentaire »
Un parent peut-il faire un rachat de crédits avec son enfant ?

Dans certains cas bien particuliers, un parent peut souhaiter être co-emprunteur d’un regroupement de prêts effectué par l’un de ses enfants. C’est évidemment possible, mais sous certaines conditions. Le point sur le rachat de crédits entre parents et enfants.

Propriétaire ou locataire du même foyer fiscal

Pour qu’un parent puisse se placer comme co-emprunteur de l’un de ses enfants lors d’un rachat de crédits, les organismes financiers imposent que le parent soit propriétaire ou locataire du même foyer fiscal que l’enfant.

En outre, bien entendu, l’enfant doit être majeur et le parent doit obligatoirement être salarié en CDI ou retraité. Si toutes ces conditions sont réunies, alors le parent peut être co-emprunteur du regroupement de prêts de son enfant.

Quel type de crédit ?

Dans ce type de situation, plusieurs options sont possibles :

  • Le rachat de crédits peut être réalisé avec ou sans garantie hypothécaire si le parent est propriétaire, selon ses revenus et la valeur du bien. La durée du nouveau prêt peut donc être comprise entre 3 et 25 ans, selon le type de crédits choisi.
  • Si le parent est locataire, le regroupement de crédits est obligatoirement un rachat de crédits conso. La durée du nouveau prêt est alors nécessairement comprise entre 3 et 12 ans.
  • L’âge de fin de prêt ne peut excéder 83 ans, pour le parent co-emprunteur.
  • Le nouveau prêt peut intégrer un précédent rachat de crédits.

A noter : en cas d’impayés, retards de loyers, dettes fiscales et rejets de paiement, il est impossible de procéder à ce type de rachat de crédits !

Etude d’un cas traité par Finance OR

Jocelyne a 72 ans ; elle est veuve : son mari est décédé depuis 10 ans au moment du montage du dossier. Son fils, Robert, a 45 ans. A cause d’une sclérose en plaques, il a été pendant plusieurs années en arrêt longue maladie avant de devenir paraplégique. A force de rééducation, il a enfin retrouvé sa mobilité. Au moment du rachat de crédits, Robert travaille à nouveau depuis 3 ans ; il est salarié en CDI. La maison est aménagée de manière à ce que chacun puisse avoir son indépendance aussi, pour parer à toute éventualité, Jocelyne vit avec son fils.

A noter : Jocelyne a vendu la maison qu’elle avait avec son mari pour en acheter une nouvelle, dont elle a donné 50% à son fils. Jocelyne et Robert sont donc tous deux propriétaires à 50% de la maison. Cela tombe bien car c’est une condition sine qua non pour effectuer ce type de regroupement de prêts.

A noter également : pour mettre en place une garantie hypothécaire sur ce type de rachat de crédits, il est indispensable que le parent et l’enfant aient tous deux la pleine propriété du bien immobilier placé en garantie. Si l’un des deux n’a que l’usufruit, la nue-propriété ou est locataire, alors seul le rachat de crédits à la consommation est possible.

Vous souhaitez être co-emprunteur d’un rachat de crédits pour votre enfant ? Demandez une simulation en ligne !

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs marqués * sont obligatoires