Trop âgé pour un crédit bancaire : pensez au regroupement de prêts

28 septembre 2015 Aucun commentaire »
Trop âgé pour un crédit bancaire : pensez au regroupement de prêts

Si, en théorie, il n'y a pas d'âge limite pour emprunter, dans les faits, de nombreux seniors sont confrontés à des refus de crédits de la part de leur banque. Mais, même en cas de refus de prêt bancaire, rien n'est perdu : il existe des solutions alternatives. Explications et conseils.

Trop âgés pour un crédit bancaire : le cas de Pierre et Yvette

C’est le cas de Pierre et Yvette (les prénoms ont été changés pour respecter l’anonymat de nos clients) qui nous a inspiré la rédaction de ce billet. Tous deux retraités et propriétaires de leur immeuble, ils souhaitaient financer des travaux de rénovation pour pouvoir louer des appartements de leur immeuble et ainsi percevoir des revenus locatifs. L’investissement est astucieux puisqu’il leur permettra de générer une rente qui viendra en complément de leurs retraites. Mais ils se sont vus refuser une demande de prêt effectuée auprès de leur banque. La raison : leur âge. Âgés respectivement de 67 et 65 ans, la banque considère qu’ils représentent un risque trop important. Et ce, alors qu’ils possèdent un immeuble qui peut tout à fait être placé en garantie !

Les raisons du refus de crédits pour les seniors : les calculs de risque

Le problème principal des banques est qu’elles s’appuient uniquement sur des grilles statistiques pour déterminer l’attribution d’un prêt à leurs clients. Ainsi, en fonction du profil des emprunteurs, elles peuvent juger le risque trop important et, en conséquence, refuser d’accorder un prêt. C’est exactement ce qui s’est passé pour Pierre et Yvette.

L’autre frein éventuel est celui de l’assurance décès-invalidité. En effet, à partir de 65 ans, cette assurance devient « obligatoire » pour obtenir un prêt. C’est-à-dire que la banque refusera d’accorder le prêt si celui-ci n’est pas couvert par une assurance adaptée. Le problème provient du fait que les banques ne s’appuient que sur leur assurance-groupe et que la plupart des gens ne pensent pas à aller chercher une autre assurance. Ainsi, si l’assurance-groupe (qui se fonde grosso modo sur les mêmes calculs de risque que la banque…) refuse de couvrir l’emprunt, les clients se retrouvent le bec dans l’eau !

La solution : le regroupement de prêts seniors

La solution que nous préconisons dans les cas où la banque refuse un prêt à des seniors en raison de leur âge est le regroupement de prêts. Celui-ci permet en effet :

  • De diminuer son endettement ;
  • D’augmenter de ce fait sa capacité d’endettement ;
  • D’intégrer un nouveau crédit dans le nouveau prêt global (comme un crédit travaux par exemple, en ce qui concerne Pierre et Yvette) ;
  • D’intégrer une trésorerie au nouvel emprunt pour disposer d’un matelas en cas de coup dur.

Dans le cas de Pierre et Yvette (que vous pouvez retrouver sur notre site), le regroupement de prêt a intégré un nouveau prêt à la consommation de 31 000€ et une trésorerie d’un peu plus de 10 000€. Grâce à cela, ils pourront financer leurs travaux. Et comme le nouveau prêt s’étale sur seulement 13 ans, ils pourront encore profiter de leur retraite plusieurs années sans emprunt puisque l’espérance de vie moyenne en France est de 82 ans !

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs marqués * sont obligatoires