Rachat de crédits : quel taux ? Fixe ou variable ?

11 février 2014 1 commentaire»
Rachat de crédits : quel taux ? Fixe ou variable ?

Cela fait une dizaine d'années que les taux révisables sont arrivés sur le marché français pour le rachat de prêts. Avantages, inconvénients, modalités : le point de Finance OR sur le rachat de crédits à taux fixe et à taux variable.

Rachat de crédits à taux fixe : pourquoi et comment ?

Le rachat de crédits à taux fixe est aujourd’hui à la fois le plus pratiqué par les organismes de regroupement de prêts sans doute surtout parce qu’il est le plus demandé par les clients. De fait, le fait de contracter un nouveau prêt avec un taux fixe rassure les demandeurs qui connaissent de cette manière avec précision le montant des mensualités qu’ils auront à verser pendant la durée de leur remboursement.

En effet, par définition, un rachat de crédits à taux fixe a un taux stable et unique sur toute la durée du prêt. Et c’est ce taux qui détermine le montant de la mensualité. Les mensualités ne sont donc pas soumises aux variations des taux d’intérêts (le plus souvent indexés sur l’Euribor et majorés d’une marge qui dépend entre autres de la situation personnelle de l’emprunteur – c’est-à-dire du risque qu’il représente pour l’organisme de rachat de crédits). La contrepartie de cette sécurité est que les taux fixes sont en général plus élevés, au départ, que les taux révisables (parfois jusqu’à 5 points de plus).

L’attribution d’un taux fixe dépend fondamentalement de la demande de l’emprunteur. Au moment de la constitution de son dossier de regroupement de prêts, il demande à avoir une proposition à taux fixe. Mais l’organisme, ou le courtier en rachat de crédits qui traite le dossier, peut faire une proposition à taux révisable s’il estime que cela sera plus intéressant pour l’emprunteur.

Rachat de crédits à taux variable : explications

Il est parfois plus intéressant pour l’emprunteur de réaliser un rachat de crédits à taux variable plutôt qu’un taux fixe. En effet, avec un regroupement de prêts à taux variable, les mensualités sont en général moins élevées au départ qu’avec un taux fixe. Car l’acceptation par le demandeur du risque représenté par la variabilité du taux est récompensée par un taux de départ plus faible.

Les modalités de révision du taux du rachat de crédits sont déterminées dans le contrat de prêt : tous les ans, tous les 2 ans, tous les 5 ans, fixe pendant une durée déterminée puis révisé régulièrement, etc. Les possibilités sont nombreuses.

Le plus souvent, la solution choisie pour les rachat de prêts à taux variable est d’indexer le taux sur les BTAN : les Bons du Trésor à intérêts ANnuels. Il s’agit d’obligations émises par le Trésor français d’une durée de 2 à 5 ans. Aussi, le taux est en général fixe pendant 2 à 5 ans, puis révisé tous les 2 à 5 ans, en fonction des BTAN. Le taux du rachat de prêts peut donc être révisé à la hausse comme à la baisse ! (Pour en savoir plus sur les bons au trésor, cliquez ICI).

Alors, que choisir entre les taux fixes et les taux variables ? Cela dépend de votre situation, du montant à racheter, de votre capacité de remboursement, de la durée de prêt, etc. Monter un dossier de rachat de prêts est une affaire complexe et technique difficile à expliquer en quelques lignes. Mais les courtiers sont des spécialistes qui cherchent la meilleure solution pour les emprunteurs. Le plus simple est donc de leur demander de monter le dossier le plus intéressant MAIS de demander également à se faire expliquer le montage du dossier. Car en définitive, le meilleur rachat de crédits est celui dont vous comprenez les tenants et les aboutissants.

À savoir : vous pouvez demander à inscrire une option vous permettant de passer votre crédit à taux fixe à n’importe quel moment. Vous y perdrez un peu sur le taux mais vous aurez une sécurité supplémentaire.

Articles similaires

1 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs marqués * sont obligatoires